Protection des mineurs et personnes vulnérables

« Ce que vous avez fait au plus petit des miens, c’est à moi que vous l’avez fait » Mt 25, 40

La Communauté du Verbe de Vie s’engage à prévenir, détecter, alerter et agir contre les abus contre des mineurs et et personnes vulnérables.

Pour télécharger les mesures de la Communauté du Verbe de Vie pour garantir la protection des mineurs et des personnes vulnérables , cliquer ici

Si vous avez été victime de gestes physiques inappropriés ou d’attouchements, d’abus de pouvoir ou de conscience de la part d’un membre de la Communauté du Verbe de Vie, nous vous encourageons à prendre contact avec la cellule d’écoute* mis en place : cellule.ecoute@leverbedevie.net. Votre courriel sera lu et une personne prendra contact avec vous.

Toute personne victime a le droit de porter à la connaissance de la justice les violences qu’elle subit. Vous pouvez pour cela vous rendre auprès des services de police ou de gendarmerie.

Vous pouvez également choisir de signaler les faits auprès de l’Eglise Catholique :

  • Auprès d’une cellule d’écoute de votre diocèse ; coordonnées accessibles ICI

L’appel à témoignages lancé par la CIASE le 3 juin 2019 est maintenant clos. Les contributions sont en cours d’analyse par les membres de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église en vue de l’établissement du rapport public qui sera remis au début de l’automne 2021.

D’autres adresses sont à connaitre :

  • Fédération France Victimes : contact par téléphone 116 006 ou par courriel. Ces associations ont pour mission l’accueil, l’écoute, l’information sur les droits, le soutien psychologique et l’accompagnement dans les démarches des victimes d’infractions pénales, et ce, même si vous ne déposez pas plainte.

* La cellule d’écoute du Verbe de Vie est composée de personnes compétentes, sans aucun lien avec aucun membre du Verbe de Vie. Votre anonymat sera préservé et les données recueillies seront traitées avec toutes les garanties requises. La confidentialité des démarches et des échanges est totalement assurée, les entretiens entièrement libres. La cellule d’écoute produira un premier rapport de son activité assorti de préconisations au plus tard en décembre 2021.

Nous respectons votre vie privée.
Accepter les cookies !

Notre site utilise des cookies pour vous offrir une expérience utilisateur de qualité et mesurer l'audience. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.

En savoir plus sur la confidentialité.